dimanche 25 novembre 2012

Un événement pour plusieurs actes

En généalogie, il y a de nombreuses sources utiles pour retracer la vie d'un individu. Par exemple, concernant un mariage, rien que l'acte trouvé dans les registres communaux est riche en information. Il renseignera sur les mariés, leurs parents et leurs témoins et pour chacun d'eux pourra donner (au plus) les dates et lieux de naissance, le lieu de résidence, les liens de parenté, et les professions. Pour le peu qu'un contrat de mariage ait été fait, l'acte notarié viendra compléter tout cela. 
Prenons l'exemple du couple Pierre DADU et Marie GOBIN. 
L'acte de mariage date du 28 avril 1824 et nous indique que Pierre DADU (le marié) était alors laboureur, avait 28 ans, était né à Maillé le 27 août 1796 ou 10 fructidor an 5, qu'il était le fils de Pierre DADU (laboureur) et de Radegonde MIMAULT, demeurant à Maillé. Pierre DADU (le marié) savait signer. Marie GOBIN (la mariée), avait 16 ans. Elle était née à Maillé le 8 février 1808, fille mineure de René GOBIN, décédé à 76 ans, et  de Marie RIVIÈRE, demeurant à Maillé. La demoiselle a été autorisée à se marier par André GUILLON, son subrogé tuteur, demeurant alors à Vouzailles. Marie GOBIN et André GUILLON savaient signer.
Ont été témoins du mariage : François BASTY (savait signer), cultivateur, 26 ans, et Pierre BASTY, 29 ans, demeurant commune de Frozes, beaux frères de Pierre DADU, puisque mariés avec Radegonde et Louise DADU, Pierre RIVIÈRE, cultivateur, âgé de 64 ans, oncle maternel et Jean HUGUET, cultivateur de 60 ans, son cousin germain demeurant commune de Maillé.

Acte de mariage DADU-GOBIN (page 2/4) - Archives de la Vienne
Le contrat de mariage a été passé devant Me Jarassé, à Vouillé.
On apprend en plus des informations contenues dans l'acte de mariage, que René GOBIN (défunt père de la mariée) était propriétaire. André GUILLON était aussi propriétaire, il demeurait bien à Vouzailles, et précisément à "Rigaumier" (aujourd'hui Rigommier). Le contrat définit qu'il y aura entre les époux communauté de biens (+ détail des biens des deux parties, ainsi que leur provenance) et partage des actifs comme des passifs (on apprend que la veuve Gobin était endettée suite au décès de son époux). 
La seule chose qui m'intrigue est que l'acte notarié date du 29 avril 1824, et stipule que Pierre DADU et Marie GOBIN ont prévu de se marier bientôt... mais ils s'étaient mariés la veille !
L'acte a été enregistré le 8 mai 1824.

Contrat de mariage DADU-GOBIN - extrait - collection personnelle de Jean-Pierre DADU

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire